Le Coq Sportif


Bon, c’est râpé pour le basket, mais c’est encore possible pour le tennis — voire pour le volley-ball.
La France a en effet la possibilité les 13 et 14 septembre 2014 de se qualifier pour une finale, en l’occurrence celle de la coupe Davis de tennis. Une épreuve qu’elle a déjà remporté à neuf reprises, la dernière fois en 2001 contre l’Australie. Mais pour y parvenir, il faudra déjà défaire l’équipe tchèque, double tenante du titre.
Les rencontres, qui se déroulent sur le central de Roland-Garros, sont l’occasion d’évoquer la fabrication française. Les polos Lacoste des membres de l’équipe de France (sélectionneur, entraineurs, kinés…) arborent en effet un crocodile exceptionnellement bleu-blanc-rouge. Les « chemisettes » Lacoste commercialisées en France étant officiellement toujours made in France, celles de l’équipe de France ont toutes les chances donc l’être également… Pour ce qui est des joueurs, chacun joue en revanche avec la tenue bleu de France fournie par son propre équipementier, soit Adidas pour Jo-Wilfried Tsonga et Le Coq Sportif pour Richard Gasquet. Ce dernier arbore un modèle de polo créé spécialement pour lui — il porte d’ailleurs son nom — et fabriqué en petite série en France, à Romilly-sur-Seine. C’est également le cas du short et du poignet en éponge qui complètent cette collection Richard Gasquet. Lacoste propose son polo en bleu, en blanc et en rouge, Le Coq Sportif ajoutant le noir à ces trois couleurs. Question tarifs, la marque au coq demande 69 euros pour son modèle Richard Gasquet, ce qui est « honnête » pour un polo made in France. Le crocodile en exige quant à lui 100, ce qui l’est déjà beaucoup moins.
En attendant, allez les Bleus, quelles que soient la marque de leur tenue ou leur discipline…

.

banner