© Empreinte-Solidur


Empreinte est une marque française de chaussures 100 % made in France.
Si elle est encore récente, son fabricant, Solidur, a derrière lui soixante-cinq années d’histoire industrielle et familiale. Si celui-ci s’est bâti une solide une réputation sur le marché du « travail et de la sécurité », la nouvelle venue entend se faire une place sur le marché de la chaussure souple et confortable, pour la vie quotidienne. Surtout, elle mise sur l’éco-conception, la protection de l’environnement et la fabrication locale. Pour que le processus de production laisse le moins de traces possible, que l’empreinte CO2 soit la plus discrète.
Tige, semelles extérieure et intérieure, lacets et doublure, tous les éléments qui composent une chaussure Empreinte sont en effet d’origine hexagonale. Les cuirs viennent ainsi d’une tannerie rodézienne, qui travaille des peaux de bovins élevés en Dordogne et dans le Cantal. Le tannage végétal de ces cuirs exclut tout produit chimique. Seules des substances naturelles — chêne, acacia, laurier et hêtre — sont utilisées, cela pour ménager l’environnement et notre santé. Grâce à ce procédé en effet, aucun risque de rejets toxiques dans la nature ni d’allergies cutanées. Les lacets, en cuir également, sont fournis par la même entreprise du sud de la France. Les semelles en caoutchouc sont quant à elles composées à 20 % de matériaux recyclés. Le fabricant n’a pas souhaité intégrer un pourcentage plus élevé de matériaux de ce type pour des questions de solidité, de résistance à l’usure. Enfin, la « première intérieure » est peaufinée à partir de fibres de coco, de latex et de « chutes » de liège, récupérées auprès d’un fabricant de panneaux isolants.

Chaussures homme, pour commencer…
Empreinte est au tout début de son histoire. La marque ne propose pour l’instant que deux types de chaussures, déclinés en cuirs lisse et velours, dans de nombreux coloris. Le premier modèle est un desert boot classique, vendu le même prix que la Clarks originale, qui est désormais fabriquée en Asie. Le second présente des qualités de souplesse et de confort analogues, mais en version tige basse et bouts ronds. Pour sa première collection, Empreinte s’adresse aux hommes — et aux femmes qui chaussent du 39 et plus. L’épaisseur du cuir — 2,2 mm — ne permet pas pour l’instant de fabriquer de petites tailles. Mais, comme le précise Anthony Le Bigot, dirigeant de Solidur et petit-fils du fondateur, « si les Empreinte se vendent bien, on pourra acquérir une nouvelle machine pour travailler des cuirs plus fins et proposer des modèles spécifiquement créés pour les femmes et les enfants ». Peut-être alors faudra-t-il embaucher pour épauler la dizaine de salariés de l’usine Solidur — implantée en Normandie, dans la Manche —, qui fabriquent également l’essentiel des gammes travail et sécurité. Mais cela dépendra de l’accueil des acheteurs potentiels…
Empreinte Shoes : chaussures homme et femme fabriquées en France

.

banner