La Slip français, côté fabrication

Usine de l’entreprise famliale Lemahieu, dans le Nord, où sont notamment fabriqués les « Slips qui sentent bon »…

Le Slip français a récemment reçu le prix du Marketing digital à l’occasion des Trophées des industries numériques de l’année, organisés par L’Usine Digitale. Jolie récompense pour une jeune marque qui, à l’origine, ne commercialisait que des « slips à la papa ». Comme quoi on peut vendre des produits made in France pas franchement high-tech et trouver son public. Depuis son lancement, Le Slip français a élargi son catalogue et propose beaucoup plus que des slips. Ce qui n’a pas changé en revanche, c’est la production française des produits. Comme le rappelle en effet le jeune patron de l’entreprise, Le Slip français fait désormais travailler une douzaine d’ateliers, tous implantés dans l’Hexagone. Et si finalement ce n’était pas l’industrie française qui était condamnée, mais plutôt les modes traditionnels de distribution ? La marque vend en effet essentiellement sur Internet et utilise toutes les ficelles des nouvelles technologies pour faire parler d’elle. Le Slip français a également depuis peu sa propre boutique, ouverte à Paris, dans le Marais…
A noter également que Le Slip français a mis en place plusieurs collaborations avec de grands noms du prêt-à-porter made in France, comme actuellement avec Saint James. Au programme de ce nouveau partenariat : pulls marins modernisés, écharpes, bonnets et, forcément, slips et boxers…

Le Slip français : des slips et bien d’autres vêtements et accessoires made in France

.

banner