Motricité renforcée, par Poclain Véhicules

© FAMauto-Poclain Véhicules

Poclain, dont le nom s’étalait jadis sur les gros véhicules de chantier, est aujourd’hui une EPI indépendante, spécialiste de la transmission hydrostatique. L’entreprise vient d’annoncer son entrée sur le marché de l’automobile avec une solution technique made in France qui permet d’améliorer la motricité des véhicules, notamment dans des conditions difficiles — boue, neige, glace… —, sans recourir à la classique transmission intégrale et à ses inconvénients : surpoids important, consommation accrue, rayon de braquage augmenté, etc, prix élevé.
Poclain installe à ce jour sa « motricité renforcée » (développée par sa filiale FAM) sur les véhicules utilitaires Peugeot, Citroën, Renault, Nissan et Dacia, mais aussi sur les récentes Peugeot 208 et 2008, Renault Captur, Dacia Stepway et Citroën Cactus. Ces petits véhicules deviennent alors de vrais SUV agiles et sûrs, tout en restant économiques et sans prétention. Selon L’Usine Nouvelle, Poclain entamera dès 2015 un partenariat avec un grand constructeur généraliste afin de mettre en circulation des véhicules équipés — option facturée 1 000 euros environ — en 2017. Espérons que ce constructeur sera français ; cela permettrait de combler en partie le retard accumulé par les marques hexagonales en termes de traction intégrale, sans devoir commercialiser des véhicules plus gros, plus gourmands et plus chers.

.

banner