S'Tiles, cellule photovoltaiques made in France

Le crowfunding, ça ne sert pas uniquement à préfinancer la fabrication de jeans, de baskets ou de pulls. Les fonds récoltés peuvent aussi aider à amorcer des projets industriels lourds, innovants et à haute teneur technologique. C’est le cas par exemple de la start-up S’Tile qui vient d’entamer une campagne de financement participatif pour lancer la fabrication en France de cellules photovoltaïques à bas coûts. L’idée est de remplacer certains matériaux précieux comme le silicium de qualité solaire, l’argent et le cuivre, afin de faire baisser de 30 % environ le prix de fabrication des modules photovoltaïques. Selon le site Internet de S’Tile, « Le nouveau concept de cellule utilise un support en silicium fritté à partir de poudres de silicium à bas coût sur lequel est collée une très fine feuille de silicium monocristallin divisée en sous cellules. Ce concept est appelé i-Cell®. » Et c’est cette start-up française, implantée à Poitiers et issue du CNRS, qui a inventé ce nouveau procédé. La levée de fonds participative de 750 000 € déclenchera ensuite un investissement de 2,7 millions d’euros de Bpifrance. Le prix à payer pour accompagner la naissance d’un nouveau procédé, la création d’une ligne pilote de fabrication de cellules made in France et le développement des énergies renouvelables, sans importation de cellules venues de Chine… Ticket d’entrée pour prendre part à cette aventure : 100 euros.

S’Tile lance sur Wiseed le financement participatif de ses cellules photovoltaïques révolutionnaires et made in France

.

banner