ballerines-opera-nationale-de-paris-made-in-france
Qui dit ballerines haut de gamme et made in France dit Repetto, la référence.
Un cran en dessous il y a Hirica, plus abordables et moins réputées. Depuis peu, il y a aussi Opéra National de Paris, une nouvelle marque qui affiche des tarifs un peu moins élevés que les première, tout en étant au moins aussi prestigieuses.
La plus ancienne compagnie de danse classique au monde a effet lancé l’année passée sa première collection de chaussons et chaussures de danse à porter au quotidien.
Pour descendre dans la rue, la célèbre institution, créée par Louis XIV en 1713, a confié la fabrication de ses modèles à une petite entreprise implantée près de Limoges. C’est en effet Merlet, maître chausseur depuis 1974, qui peaufine et produit chaque pièce en petites séries.

capture-decran-2016-09-13-a-18-34-41
Un des modèles les plus étonnants est la Pointe Preston, une réplique des véritables chaussons de danse, mais fabriquée pour être portée en ville. Toutes celles qui ont un jour rêvé de collants, de juste-au-corps et de tutus sans avoir la patience, le courage ou simplement la possibilité d’endurer de longues années d’entraînement, toutes donc peuvent désormais chausser d’élégantes pointes avec leur jeans le plus seyant, qui plus est en agneau doré !

opera-national-de-paris-chaussures-de-danse-et-de-ville-made-in-france
En marge de cet emblématique chausson, Opéra National de Paris propose différentes déclinaisons de ballerines en veau velours, en cuir vernis, agrémentées ou non de rubans de soie, avec ou sans talon, etc. Des ballerines qui toutes sont cousues, pour être plus solides.

Opéra National de Paris : ballerines et chaussons de danse made in France pour la ville.
.

banner