Neo, la charentaise vue par Manufacture Degorce. © Manufacture Degorce

Qui chausse des charentaises n’a que faire des rigueurs de l’hiver ! Quoi de plus chaud en effet qu’une douce et confortable paire de pantoufles en laine épaisse ?
« Ringarde » il y a peu, la charentaise retrouve petit à petit droit de cité. Elle figure ainsi aux catalogues de nombre de nouvelles marques qui, par ce clin d’œil, signifient leur attachement au patrimoine culturel et artisanal tricolore. Née au XVIIe siècle, chausson français s’il en est, la charentaise est aujourd’hui encore fabriquée par quelques entreprises qui ont su résister aux bourrasques de la mondialisation.
Parmi elles figure Manufacture Degorce, née en 1935, en Charente forcément. Labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant et Origine France Garantie, Manufacture Degorce est passée entre de nouvelles mains en septembre 2017. Ce changement a été l’occasion d’insuffler nouveauté et originalité aux modèles maison. Après tout, ce n’est pas parce que l’on est gardien de tradition et de savoir-faire que l’on est contraint à l’immobilisme. Pour preuve, les habituelles charentaises à carreaux ont, à l’exception d’un modèle, laissé la place à la toute nouvelle collection Neo, pour homme, femme et enfant. Neo se caractérise par une plus grande variété de coloris — une quinzaine au total — et par l’apparition d’un ruban, décoratif et sobre, qui parcourt chaque chausson sur toute sa longueur.

Les pantoufles sont toutes fabriquées sur de très anciennes machines. © Manufacture Degorce

La fabrication n’a quant à elle pas changé et s’effectue toujours sur des machines du début du siècle dernier. Côté matières premières, Manufacture Degorce se fournit auprès de Chargeurs, très ancien groupe français aujourd’hui leader mondial du négoce de laine haut de gamme. Quant aux semelles de feutre, c’est l’entreprise Jules Tournier, implantée à Mazamet et réputée notamment pour l’excellence de ses draps de laine, qui l’approvisionne. Pour résumer, une charentaise Manufacture Degorce est non seulement made in France, elle est aussi constituée des meilleures matières premières, locales quand c’est possible.
En marge de son site marchand en ligne et pour mieux faire connaître ses productions, Manufacture Degorce a ouvert une boutique éphémère à Angoulême, qui ne devrait pas fermer ses portes avant le mois de septembre prochain, au plus tôt. Outre les pantoufles maison, les visiteurs pourront y découvrir un tout nouveau modèle de tennis, qui devrait être commercialisé prochainement. Lui aussi made in Charente, bien entendu.

Manufacture Degorce, pantoufles made in France pour toute la famille

Adresse boutique éphémère : 8, rue des Postes, Angoulême.

.