Legal fabrique en France des capsules Nespresso 100% végétales et biodégradables

© Legal

Contrairement à Nespresso (Nestlé), Jacques Vabre, Maison du Café, Café Grand’Mère (Jacobs Douwe Egberts) ou encore Carte Noire (Lavazza)—, Legal a su rester indépendant. Distancé en termes de parts de marchés par ses concurrents qui appartiennent à de grands groupes internationaux, Legal est le premier torréfacteur tricolore indépendant. Implantée au Havre, cette entreprise familiale dispose de deux usines dans l’Hexagone. Ses équipes y ont tout récemment mis au point une capsule maison, compatible Nespresso, 100 % végétale, biodégradable et fabriquée en France. Des capsules qui sont en outre totalement hermétique à l’air ambiant et, par conséquent, préservent mieux le délicieux arôme du café. A noter : Legal n’est pas la seule entreprise havraise à soigner papilles et odorat : le site de production de Kusmi Tea/Løv Organic, un dynamique représentant du thé à la française, est lui aussi implanté dans le port normand…

La machine Espresso Eh'Oh de Malongo est fabriqué en France

© Malongo

Ajoutons que Legal n’est pas non plus le seul acteur présent sur la marché du café qui allie indépendance, production locale et innovation. Le Niçois Malongo, qui « pèse » aujourd’hui davantage que Legal, a en effet développé sa propre machine à café en 2012. Ecologique, composée d’un minimum de pièces, réparable, fabriquée en France et garantie 5 ans, la machine expresso Ek’Oh de Malongo est assemblée Vendée par S 20 Industries, une ancienne usine de Fagor Brandt, elle aussi indépendante aujourd’hui.
Pas question malheureusement d’associer les nouvelles dosettes écologiques Legal à cette machine à café made in France. Celle-ci ne fonctionne en effet qu’avec les dosettes biodégradables mis au point par Malongo. Elles pourront en revanche être avantageusement utilisées sur toutes les autres machines compatibles Nespresso. Un bon moyen de faire diminuer le monceau de capsules en aluminium qu’il faut ensuite, tant bien que mal, recycler.

.