Après le bleu, le vert. La collection capsule de mars de La Gentle Factory s’appelait Gentle Blue, celle d’avril Aquaponie. Points communs à ces nuances bleu-vert : l’eau et le printemps. Le petite entreprise française a en effet décidé de faire de la première le symbole, la référence de ses collections printemps-été. Et avec sa collection capsule d’avril, elle mélange harmonieusement le bleu et le vert, l’aquaponie consistant à faire pousser des plantes avec de l’eau — normal —, des poissons — plus étonnant, même en avril — et des bactéries. C’est un micro-système symbiotique au sein duquel les déchets d’un élément sont transformés par un autre et servent de nourriture à un troisième. Et à l’issue de ce processus l’eau est « réinjectée » dans l’aquarium, nettoyée, purifiée. Rien ne se perd, rien ne se crée…
Bref un authentique procédé écologique auquel ne peut que souscrire La Gentle Factory, elle qui promeut une mode raisonnée, locale, et l’utilisation de matières bio et/ou recyclées.
Pour cette petite collection printanière, La Gentle Factory propose deux sweat-shirts blanc et typo bleu-vert — un pour homme, un autre pour femme —, un chino homme disponible en quatre couleurs, un jeans femme, un bermuda homme, lui aussi décliné en quatre teintes — mais pas les mêmes —, une marinière manches courtes pour elle et une manches longues pour lui, et enfin un autre sweat-shirt, gris, mais que pour fille. Tous ces vêtements made in France sont pour l’essentiel tricotés, tissés, ennoblis puis confectionnés au nord de la Loire, dans le Somme, le Nord et l’Ile-de-France. C’est-à-dire au plus près de Lille, la ville où est implantée La Gentle Factory.

La Gentle Factory : vêtements et accessoires fabriqués en France pour femme, homme et enfant