Sac à dos fabriqué en France par Bleu de Chauffe. Modèle Jamy en textile technique étanche et cuir tanné végétal.

Grand ou petit, classique ou original, pour homme ou pour femme, le sac à dos est partout. Passé de mode pendant des années, il a depuis fait sont grand retour, en ville notamment. Il fait aujourd’hui partie des accessoires préférés des consommateurs. Et pour beaucoup d’entre eux, l’esthétique compta autant, voire plus que les aspects pratiques de ce type de sacs.
Existe-t-il parmi les innombrables sacs disponibles sur le marché quelques « rares perles » made in France ? Si on laisse de côté les luxueux modèles Hermès — plus de 5 000 euros —, Louis Vuitton — plus de 1 500 euros —, ST Dupont — 800-900 euros —, voire Longchamp — qui peuvent être aussi bien fabriqués en France, qu’en Tunisie, à Maurice, en Roumanie ou en Chine —, que reste-t-il ? Rien, ou presque.
Presque, car heureusement il y a Bleu de Chauffe, une marque encore récente, mais désormais incontournable quand il s’agit de maroquinerie made in France.
La jeune maison propose ainsi le sac à dos Jamy, un modèle léger fabriqué dans un tissu technique britannique étanche et dans du cuir tanné sans métaux ni produits chimiques. Ses bretelles sont doublées de feutrine pour augmenter le confort, tandis que la vaste poche intérieure inclus un compartiment rembourré pour ordinateur de 15 ».

Chez Bleu de Chauffe, chaque sac est daté et signé par celle ou celui qui l’a fabriqué.


Petit clin d’œil à la production industrielle, anonyme et délocalisée : chaque sac est daté et signé par celle ou celui qui l’a fabriqué. Et ils le sont tous dans le même atelier, à Millau, juste à côté du célèbre viaduc.
Vendu un peu plus de 250 euros, ce sac est plus cher que ceux d’autres Français, comme Lafuma, Jump ou encore Faguo, une jeune marque de prêt-à-porter homme qui est parvenue à se faire rapidement une petite place sur le marché du sac à dos. Normal puisque tous ces sacs sont fabriqués en Asie — Chine, Vietnam —, à l’image de ceux des Américains Eastpack et Jansport, du Canadien Herschel, du Suédois Sandquist ou encore du Norvégien Rains.
Bref, pour qui veut acheter local et accepte de payer plus sans pour autant se ruiner, il y a Bleu de Chauffe. Et à l’heure actuelle, c’est tout !

Bleu de Chauffe : maroquinerie 100 % made in France.